Interfaces gestuelles et découvrabilité

Un article intéressant sur Ignore the code. Les interfaces gestuelles posent, entre autres, des questions quant à la ”découvrabilité” des actions possibles. Par exemple, secouer l’iPad pour annuler la dernière commande n’est pas évident, il faut le savoir, car il est peu probable de le découvrir par accident.

Les adaptations d’iWork à l’iPad font également usage de nouveaux gestes pour contraindre les dimensions des objets: de fait, ceux-ci sont documentés dans le logiciel. Ces actions sont moins naturelles que faire défiler la page en glissant le doigt, ou agrandir une image en écartant deux doigts.

Comprenons que ces interfaces sont encore immatures, et que beaucoup de concepts sont encore à inventer ou parfaire. Ma réflexion personnelle est que sur nos Mac, nous sommes aussi habitués à certaines conventions: par exemple maintenir la touche ”Majuscule” appuyée pour contraindre les dimensions, ou la touche ”Contrôle” pour dupliquer la sélection. Ces actions-ci non plus ne sont pas évidentes: nous l’avons découvert au détour d’une page de manuel, ou parce que quelqu’un nous l’a expliqué.