Faut-il se former soi-même ou par un organisme ?

Lorsqu’on souhaite se mettre à une technologie qu’on ne maîtrise pas encore, il existe deux voies pour se former:

  1. Se former soi-même.
  2. Suivre une formation dispensée par un organisme.

En auto-formation

Au niveau du prix, le calcul est simple:  il s’agit du prix des supports, tels que les livres ou les abonnements à des sites web et autres achats de vidéos. Ça peut même être gratuit.

Pour ce qui est du temps passé, cela est souvent difficile à quantifier, parce qu’il ne se réduit pas  au temps de lecture ou de visionnage: il faudra aussi essayer des choses, et surtout se tromper. Cela prend un temps dingue !

Notez bien que ce mode de formation est tout à fait envisageable; je me suis moi-même formé à iOS de cette manière. D’ailleurs, une formation par une organisme ne peut pas couvrir tous les sujets, et le recours à des livres sera indispensable pour tout sujet un peu pointu.

Passer par un organisme de formation

Le coût

Il n’y a pas de mystère, le coût d’une formation dispensée par un organisme est élevé, parce que l’organisme doit payer le formateur, son personnel, la logistique et ses locaux. En dehors du prix de la formation, le client doit également payer son employé pendant qu’il se forme; il n’est donc pas productif durant la durée de la formation. Des frais annexes, tels que des frais d’hôtel ou de déplacement peuvent aussi s’ajouter.

Cela dit, si l’organisme de formation est conventionné, le fond de formation de l’entreprise pourra prendre à sa charge tout ou partie du prix de la formation. Je m’explique. D’après ce que j’ai compris, toute entreprise ayant des employés doit s’acquitter de la taxe d’apprentissage, mais peut déduire une partie si elle les place dans un fond. De fait, une entreprise a plutôt intérêt à utiliser le fond et former son personnel. Elle ne paie donc pas la formation “plein pot”.

(Soit dit en passant, l’existence de ces fonds explique pourquoi la formation est une activité plutôt lucrative en France. Puisque la formation “ne coûte rien” à l’entreprise, elle n’est pas trop regardante sur les tarifs. Je dirais que c’est aussi ce qui permet d’accueillir les stagiaires dans les meilleures conditions).

Le temps

Le gros avantage de la formation par un organisme se situe au niveau du temps. La formation classique que je donne dure cinq jours, et les stagiaires sont toujours étonnés de sa densité. Ils vont gagner beaucoup de temps parce que:

  • je les mets sur les bons rails dès le départ.
    Les stagiaires arrivent avec un bagage technique et donc des idées pré-conçues. Mon rôle est de leur inculquer la culture de cette technologie, ce qui leur évite d’utiliser des techniques familières mais inefficaces.
  • j’insiste sur ce qui est important.
    Il existe des principes incontournables (pour Cocoa Touch, c’est le MVC et la délégation) que les stagiaire doivent maîtriser. Ignorer ces principes génère des questions qui n’ont pas de raison d’exister.
  • le retour est immédiat.
    Il est normal de se tromper, cela fait partie intégrante de l’apprentissage. Seulement, il n’est pas rentable de rester bloqué sur un point de détail pendant des heures. Le formateur peut fournir rapidement un remède et proposer des alternatives techniques.
  • la formation est cohérente.
    Si les stagiaires sont là pour apprendre une technologie, il est important de faire un lien avec la méthodologie. Dans mes formations, nous cernons d’abord le problème et nous voyons comment implémenter une solution technique. Cet aspect est essentiel pour apporter de l’autonomie au stagiaire. Il s’agit du gros point faible des livres et autres supports, qui donnent des recettes, mais n’expliquent pas comment les imbriquer pour obtenir une application complète.
  • on sort du quotidien.
    Les stagiaires vont disposer d’une semaine rien qu’à eux, débarrassés du mode projet, et des requêtes des clients.

En conclusion

Vous aurez compris que pour moi, faire appel à un organisme de formation est plus avantageux dès lors que le temps est un critère important. Je vois trop de personnes sur les forums qui essaient de se former par eux-mêmes, dans des délais irréalistes, parce qu’on leur a demandé de programmer le prochain Instagram en deux mois !

Une formation fait gagner du temps sur le court terme, en rendant rapidement le salarié opérationnel, et sur le moyen terme, en assurant une certaine qualité du travail, qui n’aura pas trop besoin d’être repris par la suite.
Sur le long terme, une formation ne sera pas suffisante, et il sera de toute façon nécessaire de se documenter et de tester des points particuliers.

 

 

3 thoughts on “Faut-il se former soi-même ou par un organisme ?”

  1. j’ai fais plusieurs formations (chez médiabox) à l’époque en flash.
    en une semaine j’ai à chaque fois plus progressé qu’en des mois ou années d’autoformation…
    c’est cher mais incroyablement “rentable” pour l’employeur (et l’employé bien sur)

    1. J’ai peut être un tiers des stagiaires qui ont déjà suivi une formation chez Mediabox, et qui sont revenus parce qu’ils étaient contents. En tant que formateur, j’ai de bons rapports avec Mediabox, parce que quand nous avons établi le programme de la formation, nous avons parlé d’objectifs pédagogiques pour une formation de cinq jours. Pas comment avoir le programme le plus vendeur possible.

      J’étudie un peu la concurrence, et je vois souvent des formations de la même durée qui prétendent aborder — en plus — des sujets très techniques, tels que Core Data ou Core Animation. Forcément, ça rend le programme plus sexy. En pratique, la formation que je dispense est déjà très dense, et les stagiaires ont la tête remplie quand arrive le vendredi ! Je me vois mal encore accélérer pour en rajouter une couche. D’autant plus que pour vraiment profiter d’une formation sur ces sujets pointus, il faut déjà être bien rodé sur les bases.

      Bref, si une formation promet trop de choses, en trop peu de temps et pas assez cher, passez votre chemin!

  2. il est à mon avis plus “intéressant” de savoir bien se servir par exemple de interfacebuilder et toutes ses “subtilités” très spécifiques a apple que de core data ou core animation.
    Pour ce genre de trucs, c’est des API documentées et en ayant des connaissances de bases, il est pas très compliqué de les utiliser.
    Les formations que j’ai faites en 2003 et 2007 en flash (AS2) et (AS3) étaient aussi immaginées comme ca, comprendre comment marche structurellement le langage et quelles sont les conventions et les p’tits “trucs” qui changent tout quand on code.
    pour utiliser des trucs spécifiques, on lit la doc…

Comments are closed.